AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Résumé, l'intégral

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Patrun
Admin
avatar

Messages : 217
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Résumé, l'intégral   Sam 21 Aoû - 9:21

Dimanche 1 août
Départ à 6h25 devant la grande porte de la ville fortifiée de Saint Malo, le temps est maussade, nous longeons la côte, les premiers 20 km nous mènent à Cancale, la circulation s'amplifie. 12H45, pause sandwich de 20mm au 50 ème km au milieu des polders. Nous empruntons le parcours du marathon du Mont Saint Michel que nous atteignons à 14h48 après 62,8 km de course. Au 83 km un massage des jambes s'impose, il est environ 18 heures et il reste un bout de route à faire. 90 km à 19H10, les derniers sont plus difficiles, Patrick s'arrêtera à 100 km tout rond à 20h32 un peu avant Fougères. Couché un peu avant 10h00, Patrick s'endort presque instantanément, le réveil est prévu à 5h00 demain.
Pour cette première journée les sensations de courses sont bonnes, cependant Patrick réalise que demain il faudra réitéré cette journée c'est à partir de ce moment, qu'il se rend compte du mur qui se dresse devant lui pour le mener à Sète. Ce soir nous dormons à Lescousse sur le parking d'un mutant.


Départ matinal et nocturne

Lundi 2 août
Les jours se suivent et ne se ressemble pas, demain sera un autre jour, etc... C'est encore plus vrai aujourd'hui. Journée de longue galère, le départ se fait lentement à 6h15, Patrick se traine sur la route, 22 km en 3h25, 35 km à 13h00 à Vitré. Nous entrons dans le département de la Mayenne à allure très réduite. Vers 16h00 je rejoins Patrick à vélo, il a l'allure d'un marcheur. Même si le parcours est roulant, Patrick paie comptant son euphorie d'hier alternant course et marche et met 13h15 pour faire 69 km. A 19h30 près de Craon. Il décide de stopper là sa course pour se reposer jusqu'à demain.


Merci pour les encouragements

Mardi 3 août
Départ à 6h30, Patrick tient une petite moyenne sous un temps brumeux puis légèrement ensoleillé. 8h15 les 12 premiers km sont réalisés à l'entrée du département du Maine et Loire, 9h50: 22 km, 14h15: 48 km. 13h00 coup de fatigue, Patrick marque une pause, transformée en sieste de ¾ à Bécon les Granits. 17h00: 60 km, puis nous passons la Loire à Chalonnes sur Loire, longue montée qui nous mène sur les crêtes des Coteaux du Layon, cette fois Patrick se joue de la côte. 19h15: 72 km effectués. Arrêt à Beaulieu sur Layon à 20h30 pour une petite restauration après 80 km de course.
Patrick reprend à 21h50 alors que la nuit est tombée, une nuit « noire » en pleine campagne qui ne facilite pas les directions à suivre et stop sa journée à 23h30 au 90ème km. Nous sommes installés une nouvelle fois sur un parking de magasin à Thouarcé au 258ème km.

Mercredi 4 août
6h20, on remet ça. Le départ à lieu sous un petit crachin. Il faut 2 heures à Patrick pour faire les 10 premiers km, il est temps de le « bousté »: café fort, carré de chocolat et compote. Aujourd'hui il faut être vigilant: Sur le parcours de Doué la fontaine(10h15), à Loudun via Montreuil Bellay,sur environ 35 km, la progression se fait sur une route à grande circulation où les poids lourds sont légion.
Sur ce tronçon , Patrick prend son mal en patience. 15h00, SOS pieds et changement de chaussures: Comme un débutant avant le départ de Saint Malo, Patrick n'a pas pris le temps d'observer ses pieds et depuis notre départ il souffre des orteils (pouces,ongles trop longs), mais aujourd'hui nous constatons l'ampleur du problème. Des cloques se sont formées sous les ongles, elles étaient impossible à soigner, mais là j'ai pu enfin les percer et mettre de l'éosine, ce qui l'a soulagé presque aussitôt. 60 km à 17h40. Peu après Rosay vers 18h40, 1 heure d'arrêt, au programme: bain de pieds, repas, sieste. Nouveau départ à 19h45, mais il s'avère que la forme revenue sur les 3 ou 4 km, fait à nouveau défaut. Arrêt de la journée à Berthegon à 21h45, au compteur seulement 79 km, mais nous évitons l'orage qui se déclenche juste après.


C'est pas le pied

Jeudi 5 août
Après une bonne nuit, nouveau départ à 6h20. Ce matin Patrick part avec de bonnes sensations, nous sommes à 20 km de Chatellerault que nous atteignons à 9h10, malgré le road book nous perdons un peu de temps à traverser la ville. La progression se fait sans encombre: 12h31: 31 km, 14h20: 50 km. Nous traversons le petit village de Angles sur L'Anglin, classé parmi les plus beaux villages de France et entrons dans le département de l'Indre. La course se poursuit sur une petite route de campagne linéaire avec quelques petites bosses mais roulante sur laquelle Patrick se sent bien.
A Asnières, rencontre sympathique avec Jean Michel Serisier, accompagné de sa fille à vélo celui-ci tente de rallier en courant Ségré dans le Maine et Loire et les Bouches du Rhône soit environ 800 km à raison de 65 km /jour. Nous ferons un bout de chemin ensemble jusqu'à Le Blanc, puis échange de photos et des adresses de sites: (runNbikedu49au13.shyrock.com). Nous reprenons notre route, Patrick à quelques difficultés pour atteindre Mauvières au 417 ème km, mais après une pause coca/sucre Patrick repart de plus belle. La journée se termine à Belâdre à 20h23 et 90 km parcourus.


En compagnie de Jean Michel

Vendredi 6 août
Nuit agitée, Patrick a mal à une hanche et à mal dormi, la journée semble mal démarrée, il est 6h30 le temps est frais mais ensoleillé, nous passons Chaillac à 9h40 et 20 km, ici commence le Limousin et comme le précise également le road book: LES BOSSES. La méforme est présente: 13h05: 38km à Saint Sulpice les Feuilles, puis nous passons La Souterraine. Journée à oublier très vite, « no commet » Patrick s'arrête à 18h00 à Saint Priest la Feuille avec seulement 60 km au compteur, épuisé. Même Mathurin qui viendra courir avec lui, ne pourra le faire avancer.

Samedi 7 août
Heureusement que l'adage déjà employé précédemment: « demain sera un autre jour » peut s'appliquer au quotidien, car aujourd'hui il se révèle une fois de plus exact.
6h20, et c'est reparti ! Cette journée a réjouit Patrick, nous atteignions Mourioux 9h00 et 19 km, la progression se fait limpide: 12h00: 40 km à Bourganeuf (ville turcophone) et en prime très belle montée à la sortie de la ville, à partir de cet endroit commence la longue montée progressive jusqu'au plateau des Millevaches (900 m). Petit temps d'arrêt après le lac de Vassivière avec 65 km pour 8h de course. 17H30: 73 km. Peyrelevade (capitale de la Trans Gaule) marque la fin de la journée à 20h00 et 90 km. Petite anecdote lors d'une pause à Compeix des enfants ont demandé un autographe à Patrick.


Quand tout va


Dimanche 8 août
Départ de Peyrelevade à 6h15, à 7h35 nous traversons le petit village des Millevaches, vraiment petit village, Patrick semble moins en forme qu'hier, c'est vrai il donne l'impression d' être en forme un jour sur deux, il faudra certainement au retour approfondir tout cela pour y remédier. A 11h20 nous passons les 600 km. Nous traversons le parc naturel du Limousin.13h00: 39 km et soupe. La méforme de Patrick l'empêche de profiter des 7 km de descente jusqu'à la Dordogne (62 ème km) pour courir à meilleure allure, de plus que la remontée de l'autre côté est à prévoir évidemment. Nous stoppons cette étape 4 km avant Mauriac il n'est pourtant que 19h10 et 71 km au compteur, mais Patrick marque le pas.

Lundi 9 août
6h30 départ difficile, Patrick alterne course et marche, il lui faudra 10 km avant que la journée démarre réellement, et là, la forme est de nouveau présente, nous passons Salers, Patrick entame une belle descente, 11h35: 30km, nous sommes à Fontanges, là nous attendent les cols de Saint Georges 954m et Legal 1231m le point culminant du parcours. Patrick prend la montée des cols comme un nouveau challenge à 13h15 les 2 cols sont gravis et 40 km effectués. De plus dans le col de St Georges un cycliste rejoint et accompagne Patrick en milieu d'ascension, tous deux bavardent
allègrement sans se soucier de la difficulté, merci Frantz. Le restant de la journée s'effectue sur les crêtes. A 17h30 nous traversons Aurillac, ville agitée qui nous surprend, nous qui avons passé la journée dans une ambiance d' alpages. Nous passons la nuit à Senilhès et 80 km parcourus. Km 721


Merci Frantz

Mardi 10 août
Dernière journée de notre périple. Petit rappel, l'idée de Patrick était de courir 10 jours et atteindre dans le mesure du possible Sète, soit 1000 km, mais quoi qu'il en soit la course ne durerait pas plus de 10 jours, le but étant d'augmenter sa moyenne de km parcourus à la journée. Il est évident que l'arrivée à Sète aurait été bien plus gratifiante, il est vrai aussi que parcourir 100 km par jour n'est pas une mince affaire, mais il en est ainsi. A l'heure à laquelle est écrit ce résumé Patrick est prêt à recommencer, cependant d'autres projets sont en cours et cette nouvelle réalisation remis à plus tard.
Départ 6h20, Cette journée est délicate, comme on le sait maintenant une journée sur deux. Nous passons Cassaniouze et entamons la descente jusqu'au pont du Lot qui marque le département de l'Aveyron. Nous n'avons pas retenu précisément les pointages de Patrick sur cette journée, celui-ci aura pratiquement marché tout le long. Notre étape et notre périple s'arrêtent à 18h00 à Marcillac et 60 km parcourus. Nous sommes au 781ème km et à 19 km de Rodez. Encore un fois une page se tourne, nous sommes ravis de ce périple, du parcours exceptionnel et de la moyenne journalière de 78 km.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrun.top-forum.net
 
Résumé, l'intégral
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» AV pédalier vista intégral
» Escalade Solo Intégral
» Cherche Carénage intégral pour Ntv
» Casque intégral IXS HX 410 Chrom
» C'est quoi votre casque : jet ou intégral ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: MES TRAVERSEES OU DEFIS PERSO :: 2010 Saint Malo - Sète.....à partir du 31 juillet.....1000km / 10 jours-
Sauter vers: